Témoignages

Elena et Mario

"Magnifique"

Bonjour, nous sommes un couple de Valence qui s’est lancé dans ce merveilleux rêve de devenir parents. J'explique brièvement notre histoire, car elle est très similaire à celle de tout le monde : Notre premier voyage à Kiev a était le 28 Mars et après un peu plus d'un mois, le 7 mai, on a fait un autre voyage pour faire le premier don. Hier, nous avons reçu une mauvaise nouvelle, aucun des ovules qui ont été implantés ont réussi à survivre, nous devrons répéter le voyage dans plus au moins deux mois.

On est un peu déçus, on va dire beaucoup même, mais nous ne devons pas perdre l’espoir et poursuivre notre objectif. Lors de notre dernier voyage à la clinique, nous avons rencontré un couple qui était avec son bébé de seulement 20 jours pour retirer le passeport. Nous avons pu parler avec les parents et constater que même si eux ont également subi des déceptions pendant le processus, le résultat était là et elle était MAGNIFIQUE!!!!!

Sophie et Laurent

"Vraiment merci, on n’y croyait plus"

Nous sommes un couple de 44 et 48 ans et nous avions passé nos 15 dernières années en traitement de tout genre et il nous était impossible d’avoir un enfant, alors au bord du désespoir nous nous sommes mis à la recherche d’une solution. Nous avons contactés différents organismes et agence, celle des États-Unis étaient trop Loing et trop chère, et il fallait avoir un bon niveau d’anglais, les cliniques ne nous donnait pas du tout confiance pour y aller seuls, alors nous avons décidé de faire confiance à Subrogalia. Nous nous sommes déplacés à Barcelone et nous avons pu vérifier le sérieux de leur entreprise, alors nous leur avons confié notre projet, c’est vrai qu’avec beaucoup de peur, en réalité on n’y croyait pas mais nous n’avions plus le choix.

Notre petite Laura est né 14 mois plus tard en Russie, on a beaucoup pleuré, après tant d’années on avait réussi, aujourd’hui elle a un peu plus de six mois et elle se porte à merveille alors on ne peut que remercier Subrogalia qui se sont à tout moment préoccupé de nous et nous ont accompagné dans cette aventure.

Sonia et Edu

"Les prix sont assez abordables"

Bonjour tout le monde, j'ai lu que la plupart d’entre vous voyagent sans ovules propres. Notre cas est différent car nous apportons tout. Nous sommes arrivés hier, 15 mai, de l'Ukraine et comme certains l'ont dit, la situation est normale. Les gens font leur vie comme si de rien n'était. Les enfants vont à l'école, les adultes au travail et le mouvement de la ville est celui de tout autre. Les barricades sur la place Maidan impactent, mais il est le seul endroit où elles sont visibles. Il n'est pas difficile de trouver des gens qui comprennent l'anglais, donc si vous le parlez un peu il n’y aura aucun problème. Cependant, vous n'avez pas besoin d'une langue pour vous déplacer, les gestes sont universels.

Les prix sont assez abordables. Une bonne option est d'entrer dans le supermarché pour acheter ce dont vous avez besoin si vous prenez un appartement, et sinon il y a des restaurants où on peut manger super pour 4 ou 10 euros. La hryvnia est la monnaie utilisée là-bas et vous allez l’utiliser pour tout. (En Espagne on ne change pas, donc vous pouvez le faire à l'aéroport de l'Ukraine). Je recommande un café située sur presque toutes les rues car il est ambulant. Vous allez le trouver facilement car il est rose et en forme d’escargot. Le café n’est pas cher et il est très bon, bien meilleur que certains des cafés traditionnels. Il y a beaucoup de choses à voir et elles sont généralement proches, avec intérêt et enthousiasme, on peut faire de longues promenades et voir beaucoup.

Une chose que j’ai beaucoup aimé ce sont les souterraines car à cause du froid, comme les Russes, les Ukrainiens ont une deuxième ville sous leurs pieds.

La clinique est géniale ; très bien et très serviable à tous moments. Je recommande de commencer le processus pour avoir un bébé le plus tôt possible, car il ne semble jamais arriver, mais une fois que vous commencez tout va très vite. Nous espérons des nouvelles parce que j’ai fait la ponction mercredi. Je vous laisse avec espoir et je reste à dispositions pour toute consultation.

Ruben et Jaume

"Un sentiment génial"

Bonjour, nous sommes déjà arrivés au cinquième mois de grossesse, pleins des sentiments autour de nous, des jours bien d’autres moins bien ...., on a des bonnes et des mauvaises pensées, parce que c'est quelque chose que nous ne pouvons pas contrôler. Notre mère elle est à des milliers de kilomètres d’ici et en plus il y a la situation en Ukraine, même si Subrogalia en tout moment nous assure que tout fonctionne normalement et qu’il n'y a pas de problèmes. Ils te donnent un soutien incroyable, ils sont très professionnels et nous sommes très reconnaissants pour leur travail. Les rapports sont très émotifs, ils nous envoient quelque vidéo et échographies et c’est un sentiment génial. Nous espérons de vous aider avec notre expérience..


Eva et Joaquin

"Seulement que 2015 nous apporte notre plus beau cadeau, notre fils"

Bonjour et félicitations à tous ceux qui attendent déjà devenir parents. Nous sommes Eva et Joaquin, un couple d’Estrémadure, après deux processus frustrés d'adoption internationale, un en Éthiopie et un au Nigeria et plus de trois ans de multiples déceptions, on a décidé de commencer ce voyage de la gestation pour autrui pour devenir parents.

Au début, nous avons commencé avec beaucoup de peur et d'incertitude, sans connaitre personne qui l’avait fait, ou quelqu’un qui pourrait nous parler de son expérience. Même ainsi on a contacté Subrogalia et nous l’avons laissé nous guider et conseiller, sincèrement nous croyons que c’était le meilleur choix. Lorsque nous sommes rentrés de notre premier voyage et nous étions super excités, ensuite nous avons attendu l'appel pour notre deuxième voyage ! Tout s'est très bien passé, Subrogalia nous a suivi à tout moment, nous avons rencontré d'autres couples qui nous ont expliqué leurs processus, qui sans doute atteindront leur objectif, comme je l'espère nous-même. Dans la ville de Kiev la vie continue tout à fait normalement et ça nous a vraiment rassuré, de sorte que nous ne pouvons rien demander de plus, seulement que 2015 nous apporte notre plus beau cadeau, notre fils.

Courage et bonne chance à tous, on vous donnera des nouvelles!


Celia y Aram

"Nous avons été très surpris de voir comment il est difficile d’adopter"

Bonjour à tous et félicitations à ceux qui ont déjà avancé dans le processus. Nous sommes un couple de Majorque qui a commencé ce processus, après avoir vu qu’on ne pouvait pas avoir des enfants et après avoir essayez de débuter processus d'adoption, que nous avons ensuite abandonné. Nous avons été très surpris de voir comment il est difficile d’adopter. Ils te font peur pour la solution internationale alors nous avions opté pour la solution nationale, qui est provincial et dans notre cas, seulement insulaire. Finalement, c’était nous compliquer la vie et attendre de façon indéterminée, alors, nous avons décidé de passer par la GPA, ce processus dont nous n'avions aucune idée et que peu de gens savent de quoi il s’agit et comment t’informer. La vérité est que nous n’avions pas encore les idées bien claires sur l’avenir, je suppose que jusqu’au moment de voyager à Kiev nous n'aurons pas la perception que le processus suit son cour.


Santiago et Aida

"Si cela peut aider un couple comme nous, je suis satisfait"

Nous somme un couple d’Alicante qui après avoir passé par plusieurs fausses couches, avait abandonné l’idée d’avoir des enfants pour les problèmes de santé de ma femme. Nous avons alors pensé à l’adoption internationale, nous avons commencé des formalités pour la Russie et la moitié de la procédure, ils ont fermé les portes, alors une fois de plus, la possibilité d’être parents nous échappait. Alors nous avons commencé à chercher des informations sur les mères porteuses, on hésitait à l’idée d’entreprendre ce chemin, ça a été très difficile de nous décider car nous n’avions pas beaucoup d’informations. Nous nous sommes renseignés sur internet et au final nous avons décidé de contacter un cabinet d’avocat spécialisé en gestation pour autrui, Subrogalia de Hospitallet de Llobregat. Nous les avons rencontré et nous avons eu une consultation d’information, ils nous ont donné toute l’information et tout l’éventail des pays, au final en comparant tous les pays et en nous laissant guider par eux, nous nous sommes décidés pour l’Ukraine car il y a avait un pack très complet au prix accessible pour nous. Apres la consultation nous avons mis deux mois pour nous décider à faire ce pas, et nous avons commencé les démarches. Nous avons réalisé le premier voyage pour prendre contact avec la clinique, signer les contrats, et réaliser les examens nécessaires pour commencer le processus. On nous a accepté car tous les résultats des examens médicaux ont été bons, il résulte que la clinique est très stricte et sérieuse dans la matière. Nous avons signé les contrats et nous avons fait le premier paiement sous la garantie de Subrogalia.

Ils nous ont envoyé une liste des donneuses d’ovules pour que nous sélectionnons celle que nous conviens le plus, nous en avons choisi quatre, dans le mois nous sommes retournés à la clinique pour faire la donation de sperme et pour la première implantation, puis nous sommes rentrés en Espagne. Le 5 du mois, a été faite l’implantation des embryions a la mère porteuse, nous avons attendu 15 jours le résultat de grossesse mais malheureusement pour nous l’embryons n’avait pas progressé et encore une fois le ciel nous a tombé sur la tête mais cela était envisageable. Un mois plus tard ou presque on nous a dit de revenir à la clinique pour faire la deuxième tentative, ils nous ont changé la donneuse et la mère porteuse, mais sincèrement cette fois ci c’était démoralisant, nous avons refait tout le processus et nous espérions les résultats qui cette fois ci était positifs. « La mère porteuse est enceinte » ca été un énorme choc pour nous parce qu’au final on dirait que enfin cela nous sourit. Nous sommes très contents de sorte que s’il n’y aura aucun contretemps, nous croisons les doigts, nous serons parents dans 9 mois.

Avant tous nous sommes très reconnaissants et satisfaits du traitement que nous avons reçu par l’équipe de Subrogalia. Ils nous ont organisé tous les voyages, tous les papiers et nous étions accompagnés dans les voyages par un membre de l’équipe qui parle le russe. Nous nous sommes sentis soutenus et appuyés à tout moment toujours avec beaucoup de positivisme et optimisme. Sur la clinique je devrais dire que ces sont les gens très sérieux en ayant de l’expérience dans leur travail. On nous informe toutes les semaines de comment va le processus. Si cela peut aider un couple comme nous, je suis satisfait.


Celia et Aram

"Merci pour tout"

Durant ce voyage je me suis rendu compte de comment bataille Andrey pour qu’on nous accepte dans les cliniques et pour solutionner tous les problèmes possibles. Parce que durant ce voyage j’ai coïncide avec un autre couple de Madrid dont c’était le premier voyage et pour des circonstances le monsieur n’avait pas suivi les lignes directrices qu’il devait suivre et la clinique n’a pas accepté son sperme qui était très mauvais et Andrey a cherché tout de suites des solutions pour qu’ils l’acceptent. Maintenant je comprends qu’est-ce que c’est de se sentir soutenu par Subrogalia, parce qu’il était allé tout seul comme autre couple que je connais, ils auraient dit non et retour à la maison.

Ce que j’ai dit à Andrey que son travail n’est pas facile car il doit batailler avec les clients et la clinique et je l’ai remercié pour avoir bataillé pour moi et mon test de caryotype qui n’était pas très bien au début. Je remercie toute l’équipe pour votre travail, que jusqu’à ce que tu ne vois pas ce que vous faites et comment vous vous préoccupez, on ne peut pas valoriser le travail que vous effectuez. Dans ce voyage je suis allé seul, c’est pourquoi j’ai demandé à Jordi qu’il me trouve une combinaison des aéroports que je connaissais, vu mon mauvais anglais. Quand je suis arrivé à Kiev, Andrey m’attendais déjà. Durant ce voyage j’ai séjourné à l’hôtel. La clinique m’a reçu comme toujours avec sa sérénité et son professionnalisme, la fille qui s’occupe de mon dossier m’a beaucoup rassuré car je lui ai parlé de notre échec antérieur et elle m’a dit que ces choses peuvent passer, que je ne devais pas me préoccuper, que mon sperme était bon et que les embryons fonctionnent mais juste que une fois implanté dans la mère porteuse cela n’a pas fonctionné, elle m’a répété plusieurs fois que nous devons suivre quelques étapes jusqu’à ce que cela fonctionne et que se répèterons les fois qu’il le faudra. Je suis content sur cet aspect et tranquille, ce n’est pas aussi facile que cela y parait de mon point de vue, alors patience.

INSCRIVEZ-VOUS POUR LIRE LA SUITE DE COMMENTAIRES

J’accepte les conditions d’utilisation et la politique d’intimité